Investissement locatif : faut-il privilégier le neuf ou l’ancien ?

Investissement locatif

De nombreux investisseurs se posent la question du type d’investissement locatif à réaliser : neuf ou ancien. Avec des prix en constante augmentation, est-il plus judicieux d’investir dans le neuf ou l’ancien ? Outre le prix du bien, d’autres critères doivent être pris en compte afin de faire un bon choix. Chaque option a ses avantages mais aussi ses inconvénients. Il faut alors passer en revue les différents critères qui impactent le choix du programme immobilier. Les principales différences entre l’immobilier neuf et l’immobilier ancien sont les coûts liés à votre investissement, à l’emplacement du bien ou encore à la performance énergétique. Continuez à lire si vous voulez en savoir plus.

Le prix de l’immobilier ancien par rapport au neuf !

Un logement ancien coûte moins cher qu’un logement neuf. La réponse semble évidente. Cependant, il est nécessaire de se projeter sur le long terme lorsqu’il s’agit de réaliser un investissement locatif. Après l’acquisition d’une maison ancienne, vous devrez inévitablement financer les éventuels travaux de mise aux normes ou d’embellissement. Cela peut représenter une somme importante qu’il convient d’étudier à l’avance. Dans certaines régions, le prix d’une maison ancienne peut rapidement augmenter. La différence de prix entre l’ancien et le neuf peut alors être considérablement réduite. Investir dans un bien ancien n’est intéressant que si les travaux que vous devez effectuer sont minimes. En revanche, en achetant un bien neuf, vous bénéficiez de nombreuses garanties. Pendant plusieurs années, vous serez couvert par une solide protection juridique si vous choisissez d’investir dans le neuf. Parmi ces garanties, on retrouve la garantie décennale, la garantie biennale et la garantie de parfait achèvement. Valable pendant 10 ans, la garantie décennale vous couvre contre les dommages causés par les travaux de construction. Elle concerne les dommages qui remettent en cause la destination, l’usage et la solidité de l’immeuble. Cliquez ici si vous envisagez d’investir dans un appartement neuf aix en provence .

Les coûts liés à l’investissement locatif dans le neuf et l’ancien !

En ce qui concerne les coûts liés à l’investissement locatif dans le neuf et l’ancien, l’avantage réside dans l’achat d’un bien neuf. En effet, vous ferez des économies en optant pour un appartement neuf par rapport à un appartement ancien car les frais de notaire, les frais d’enregistrement ou les frais d’acquisition sont moins importants. Dans le cas d’un achat d’un bien ancien, ces dépenses seront deux fois plus importantes. Ces frais représentent 2 à 3% du prix d’achat d’un bien neuf alors que dans l’ancien, ils peuvent atteindre 6 à 7%. Pour un investissement locatif, des avantages fiscaux existent si vous choisissez d’investir dans un bien neuf. Vous pouvez bénéficier d’un financement allant jusqu’à 21% de l’achat d’un bien neuf avec le dispositif Pinel par exemple. D’autres avantages fiscaux sont aussi prévus pour les investisseurs qui choisissent d’investir dans l’immobilier ancien. Parmi ces incitations fiscales, il y a celles qui visent à revaloriser les quartiers historiques. D’autres visent à restaurer des biens anciens dans des quartiers dégradés. Avant de choisir entre le neuf et l’ancien, vous devez identifier vos besoins.

La localisation du bien !

Lorsqu’il s’agit d’un investissement immobilier, l’emplacement du bien est l’un des éléments les plus importants. Le choix d’un bon emplacement vous permet de demander un loyer plus élevé que la moyenne. Dans la plupart des cas, les propriétés anciennes sont situées dans le centre-ville. Cela signifie qu’elles sont plus proches des transports, des divertissements, des écoles et des magasins. D’un autre côté, de nouveaux centres de vie ont commencé à se développer dans les zones suburbaines. Vous ferez un investissement à long terme en choisissant d’investir dans ces zones. La propriété prendra de la valeur au fil du temps. Si l’emplacement était le seul critère à prendre en compte, votre choix dépendra entièrement de vos objectifs et de vos attentes.

Les critères liés à la performance énergétique et au confort !

Les normes qui impactent l’immobilier ne cessent de se multiplier. Afin d’assurer une excellente qualité de vie dans les logements, elles peuvent alors devenir plus répressives. Aujourd’hui, tous les logements anciens sont soumis à une réglementation stricte, notamment en ce qui concerne leur performance énergétique. Pour atteindre le seuil que les pouvoirs publics ont décidé, la performance énergétique des biens anciens doit alors impérativement s’améliorer. La norme RT2012 sera remplacée par la norme RE2020 d’ici juillet 2022. Chaque bâtiment aura la possibilité de créer sa propre énergie, ce qui est l’objectif de cette succession. Les critères de décence sont aussi de plus en plus élevés. Cet aspect sera plus important pour les investisseurs car si le DPE du bien est mauvais, il ne pourra pas procéder à la location de ce dernier. Durant les prochaines années, une explosion des charges sera à prévoir dans l’immobilier ancien car le propriétaire devra réaliser certains travaux. Réaliser un investissement locatif dans l’ancien présentera alors un sérieux avantage.

Maison à acheter : comment se préparer pour la visite ?
Comment trouver le constructeur de maisons qui vous convient ?