Visiter la ville de Dublin en trois jours

Dublin

Un séjour à Dublin est une expérience de socialisation globale à faire au plus vite, grâce à l’ambiance festive des pubs, à la jovialité des Irlandais et à la beauté des bâtiments de la ville. Passez trois jours à Dublin sous le signe de la bonne musique, des divertissements, des événements et spectacles, de la légèreté et de la bonne cuisine. Succombez au charme de la ville et de ses particularités.

Visite de la capitale de l’Irlande

Dublin est la capitale de l’Irlande et la plus grande ville de ce petit État insulaire, qui est aujourd’hui associé à une métropole moderne et à un centre technologique. Dublin offre une grande variété d’attractions et peut être une excellente idée pour une courte pause. Beaucoup de touristes viennent à Dublin avec l’idée de faire la fête, mais les amateurs de musées et de monuments y trouveront aussi leur compte. Le centre historique de Dublin couvre en fait une zone relativement petite, vous pouvez donc facilement vous rendre à pied aux attractions et monuments les plus importants.

Cependant, si vous n’avez pas envie de longues promenades, vous pouvez toujours utiliser des bus à impériale, qui peuvent être une attraction en soi. De nombreux touristes ne séjournent à Dublin que pour une ou deux nuits. Heureusement, si vous gardez le rythme, vous pourrez visiter Dublin et les attractions les plus importantes et ressentir l’atmosphère de la ville. Cependant, avec viree-malin.fr, si l’on envisage de sortir de la ville et de voir plus d’endroits au calme, il faut plutôt penser à 3 jours.

Premier jour : Temple Bar

Pour vos 3 jours de voyages à Dublin, commencez par visiter le quartier le plus fréquenté, surtout le weekend : Temple Bar. Ce quartier historique et célèbre de Dublin regorge de pubs et de clubs variés. Tous les vendredis la fête explose avec plein de groupes partout et de la bière à volonté. A quelques pas de ces rues joyeuses, se dresse le château de Dublin, l’ancien château de la ville qui, bien qu’étant au centre, semble pouvoir confiner les bruits extérieurs hors de ses murs. Le visiteur est accueilli par un jardin très vert qui accompagne vers l’entrée actuelle. Différentes salles du Château peuvent cependant être visitées en fonction des engagements institutionnels pouvant nécessiter la fermeture de différentes ailes de la structure. Vous ne pourrez pas repartir avant d’avoir admiré la riche exposition de la Chester Beatty Library, également à l’intérieur de la fortification.

Deuxième jour : musées et églises

Côté musées, Dublin en possède plusieurs, entre autres, l’Irish Museum of Modern Art, la National Gallery, le National Museum, le Writer’s Museum ou encore le Natural History Museum. Pour faire le point sur l’histoire de Dublin, dans Dame Street se trouve le City Hall, un exemple d’architecture géorgienne et un lieu où l’histoire de la ville est racontée avec des expositions permanentes. Non loin de là, il y a Trinity College, l’université de Dublin où vous pourrez visiter l’ancienne bibliothèque et le Book of Kells, un livre enluminé finement décoré par des moines irlandais, contenant la traduction latine des quatre Evangiles. Arrêtez-vous dans les jardins de Trinity College puis vous pourrez faire un saut dans la statue de Molly Malone pour commencer une balade sur Grafton Street, la rue commerçante de Dublin.

Pour visiter Dublin, contemplez également les églises, dont deux sont particulièrement importantes. La cathédrale Christ church, de culte anglican, est le plus ancien édifice de Dublin. A quelques centaines de mètres de plus et vous vous retrouvez devant la cathédrale de San Patrizio, également protestante, encore plus grande et entourée de jardins et de fleurs.

Troisième jour : Guiness et distilleries

Le Guinness Storehouse, l’usine qui produit la célèbre bière noire est aussi au rendez-vous. Les visiteurs pourront le visiter le long des six étages dont se compose le parcours, à la fin desquels vous pourrez déguster une pinte au Gravity Bar, le lieu tout entouré de baies vitrées qui surmonte la tour Guinness et offre une vue à couper le souffle et vue à 360° sur Dublin. Vous pourrez également visiter ce qui reste de la distillerie historique Jameson, producteur du célèbre whisky. Il est temps de regagner Temple Bar, en vous laissant guider par la lumière du ciel sur le Spire of O’Connell Street, la plus grande rue de Dublin. De là, vous pouvez vous diriger vers les rives de la rivière Liffey qui coupe la ville sur les côtés nord et sud.

Le pont le plus caractéristique qui relie les deux quartiers est le pont Ha’penny : d’un côté il y a Temple Bar, de l’autre le quartier animé plein de magasins de musique, de vêtements, de nourriture de toutes cultures et de marchés de fruits et de fleurs, très pittoresque et caractéristique. Pour ceux qui aiment la nature, le Phoenix Park est le côté idéal. Un immense parc dans lequel se trouvent le zoo de Dublin et beaucoup de verdure, tout est à découvrir.

5 choses à voir absolument lors d’une visite touristique à La Rochelle
La Vallée de la Dordogne, un magnifique coin de France