Remèdes de grand-mère pour soigner une infection urinaire

infection urinaire

L’infection urinaire est une source de grand inconfort. Cette maladie gênante et douloureuse touche généralement les femmes. Elle se manifeste par différents symptômes très désagréables. Pour la soigner, les médecins prescrivent des antibiotiques. Cependant, il existe également des remède de grand mère pour le traitement naturel pour soigner une cystite.

Quels sont les symptômes de l’infection urinaire ?

L’infection urinaire ou cystite est une infection bactérienne due à la contamination de l’urine dans la vessie par l’intermédiaire de l’urètre. Elle engendre une inflammation vésicale et peut affecter les organes de l’appareil urinaire. Les symptômes de la cystite sont très évocateurs et faciles à reconnaître. L’infection urinaire se manifeste souvent par des troubles urinaires malodorants et/ou hémorragiques, un besoin pressant et fréquent d’uriner. Des brûlures, des contractions lors de la miction et des douleurs en bas du ventre sont aussi des signes d’infection. Elle est souvent accompagnée par une forte fièvre lorsqu’elle s’est propagée vers le rein ou la prostate.

Même si les femmes sont les plus touchées par la cystite, les hommes ne sont tout de même pas épargnés. En effet, ils peuvent également être infectés et en souffrir. Cela est causé par des rapports sexuels non protégés. Chez les personnes âgées, la maladie de vessie, l’écoulement de l’urine sont les symptômes de l’infection. D’ailleurs, si elle n’est pas traitée, elle est susceptible d’attaquer le rein et de causer une insuffisance rénale chronique. Si les bactéries atteignent la prostate, l’infection urinaire engendrera une infection prostatique.

Pour les femmes, le manque d’eau et de boissons est le facteur principal de l’infection. Le défaut d’hygiène local peut également causer la contamination. Les symptômes de la cystite chez l’homme et l’enfant sont les mêmes. Les bébés et les enfants moins de deux ans sont les plus touchés par l’infection urinaire. Pour prévenir cette maladie, vous pouvez acheter un sachet infection urinaire sur des sites en ligne comme femannose.com.

Comment soigner la cystite à l’aide de plantes ?

Il existe certaines plantes, capables de soigner l’infection urinaire. Parmi ces plantes, il y a la canneberge. Elle est utilisée dans le cadre préventif. En effet, cette plante renferme des propriétés particulières, capables de prévenir et d’empêcher la prolifération des germes sur les parois de la voie urinaire. Elle se consomme sous forme de jus. La canneberge est l’une des plantes les plus efficaces pour prévenir l’infection urinaire. Une cure de jus de canneberge permet d’éviter les rechutes pour les personnes récidivées.

Ensuite, il y a l’arbre à thé pour soigner les infections urinaires ponctuelles. Elle permet de limiter les inflammations et les douleurs dans le bas du ventre. L’huile de l’arbre à thé est réputée pour être une anti infection très puissante. Avant de masser le bas du ventre avec, il faut la mélanger avec de l’huile végétale. Ce mélange s’applique quatre à cinq fois par jour. Cette huile essentielle est d’ailleurs le seul qui peut être utilisé par les femmes enceintes. Elle est sans risque si on l’utilise par voie cutanée.

Les bourgeons d’airelle sont aussi efficaces contre la cystite. En effet, il agit directement sur les voies intestinale et urinaire en tant que traitement naturel pour soigner une cystite. Les gouttes glycérinées de ces fruits sont à diluer dans une cuillère d’eau minérale avant de le prendre par voie orale.

Autre astuce naturelle à base de plante pour guérir la cystite

Comme la canneberge, l’échinacée est utilisée dans le cadre de la lutte préventive contre les infections urinaires. Son rôle à elle est de stimuler nos défenses naturelles. Elle est vendue sous forme de tisane. Sa consommation se fait par voie orale. Si vous êtes en cure, vous devriez boire plusieurs infusions par jour pour obtenir des effets positifs. Il y a aussi l’anis vert, une plante antibactérienne qui permet de lutter contre les inflammations urinaires. Les graines de l’anis vert réduisent les risques de répétition de l’infection. À part cela, il y a la busserole qui permet de stopper l’infection urinaire dès les premiers symptômes. Les feuilles de la busserole sont alors à consommer en tant qu’infusion deux fois par jour.

Remèdes de grand-mère pour soigner une infection urinaire

Afin d’éviter les infections urinaires, buvez le plus d’eau possible. Le vinaigre de cidre change le pH de la vessie et la rend moins vulnérable aux bactéries. Une cuillère à soupe mélangée avec un demi-litre d’eau par jour est suffisante pour lutter contre les bactéries malsaines. Il y a aussi le bicarbonate de soude qui a la même fonction que le vinaigre de cidre de pomme. Celui-ci est également dissout dans cinq-cents millilitres d’eau. Pour la posologie, une cuillère à café de bicarbonate par jour sera suffisante. Une infusion de persil plat est un bon antiinflammatoire. Cette tisane soulage immédiatement les douleurs et inflammations urinaires. Puis il y a le thé au thym. Il suffit d’infuser quelques brins de thym dans de l’eau bouillante et de patienter cinq minutes avant de le boire. Pour qu’il soit efficace, consommez-le trois à six fois par jours. Le thé au thym est utilisé pour un cas d’infection intermédiaire ou aigüe.

Utiliser l’huile CBD pour traiter l’anxiété et la dépression
Toutes nos astuces pour bien se maquiller