Quelles sont les meilleures périodes pour partir au Costa Rica ?

Costa Rica

Le Costa Rica, petit État d’Amérique centrale, est un pays où la réputation n’est plus à faire. Il est connu pour la diversité de sa faune et de sa flore, mais aussi pour l’importance que le gouvernement apporte à la préservation de son patrimoine naturel. Pour vivre un voyage sur mesure au Costa Rica, il faut choisir la bonne période. Ce pays baigne dans un climat tropical marqué par deux saisons bien différentes : la saison des pluies d’un côté et l’été de l’autre. Ces quelques lignes vous éclaireront mieux sur ce sujet.

La saison des pluies au Costa Rica !

La temporada verde, ou temporada lluviosa, également appelée  » saison humide « , s’étend de mai à novembre. Les matinées sont souvent très ensoleillées et permettent de s’aventurer. Vers midi, les nuages font leur apparition. Il est alors fréquent d’observer de fortes pluies, un phénomène plus marqué sur les reliefs que dans les plaines. Puis, c’est le retour du soleil, qui intervient en fin de journée.

Pour découvrir la variété de la flore du pays, cette saison humide est la plus adaptée. C’est la période la plus luxuriante, c’est pourquoi, malgré les averses fréquentes, c’est la saison la plus appréciée des touristes. Il suffit d’organiser ses journées en fonction des caprices de la météo.

En d’autres termes, la saison humide n’est pas identique dans l’est et l’ouest du Costa Rica. Le mois de décembre est très pluvieux pour la zone des Caraïbes. Et pendant les mois de juillet et août, les précipitations diminuent dans tout le pays, malgré la saison humide. Cette période est appelée « petit été ». Il n’y a pas de saison sèche, mais plutôt des mois plus secs que d’autres.

Laissez-vous accompagner par www.prestige-voyages.com pour organiser votre voyage sur mesure au Costa Rica, un voyage au Costa Rica tout inclus.

La saison sèche au Costa Rica !

Au Costa Rica, la saison sèche dure environ 5 mois (de décembre à avril). C’est surtout le long de la côte Pacifique que celle-ci apparaît, sur laquelle on observe une absence criante de pluie. Les températures se situent entre 30°C et 35°C. C’est durant cette période que le voyage est propice pour découvrir les richesses du pays.

En raison du réchauffement climatique actuel, le climat du pays est en constante évolution. Les nuits sont plus longues pendant les mois de mars à septembre. Et à 17h30, c’est déjà l’heure du coucher du soleil. Par conséquent, il est nécessaire de prévoir des excursions et des découvertes.

Il est également important de savoir que la saison sèche n’est pas toujours la même. Dans la région orientale, il y a une période sèche, mais la saison humide s’étend d’avril à novembre. Les mois de septembre et d’octobre sont notamment plus secs, avec moins de précipitations. Et dans tout le pays, les mois de décembre et janvier sont plus pluvieux. Notez que la saison sèche au Costa Rica s’étend de décembre à avril. La partie nord de la côte caraïbe bénéficie d’un microclimat.

Le climat au Costa Rica !

Tout au long de l’année, les températures sont très agréables et ne sont pas sujettes à changement selon les régions. Par exemple, les températures diurnes varient entre 0°C et 30°C dans la vallée centrale, les chaînes de montagnes de Guanacaste, Tilaran et Talamanca. La température moyenne à San José est de 25°C. Et dans le nord du pays, au Guanacaste, sur les côtes du Pacifique et des Caraïbes et dans la péninsule d’Osa, les températures diurnes oscillent entre 15° et 45° C. La mer est toujours à bonne température entre 23 et 30° C. Le pays présente un relief varié, si bien qu’aucune généralité ne peut être définie.

Le volcan Arenal, dans la région de La Fortuna, est le premier endroit à visiter au Costa Rica. Il dispose d’une offre touristique importante. Mais il y a aussi San José, le parc national Manuel Antonio, le parc national Tortuguero, le parc national Poàs, le parc national Corcovado, la réserve biologique de la forêt nuageuse de Monteverdre, etc. Pour des vacances ou un court séjour dans le pays, les visiteurs doivent être munis d’un passeport valide et de la preuve qu’ils quitteront le pays avant l’expiration de leur visa ou de leur tampon d’entrée, généralement dans les 90 jours.

Location de vacances haut de gamme à Angers
5 choses à voir absolument lors d’une visite touristique à La Rochelle