Les fabricants d’emballages recyclables font leur entrée sur le marché

emballages recyclables

Les emballages constituent des éléments inséparables à la vente des produits. Tous secteurs confondus, allant de l’agroalimentaire passant par l’esthétique jusqu’aux pharmaceutiques, l’utilisent comme outil marketing. L’utilité du packaging lui offre une place très importante pour les artisans, les industriels et même dans l’e-commerce. Par conséquent, sa fabrication constitue une filière d’exploitation bien distincte et présentant des enjeux spécifiques. Actuellement, le marché tend vers les emballages recyclables.

Les emballages recyclables : un secteur caractérisé par plusieurs enjeux

L’introduction de la notion d’emballage recyclable résulte de plusieurs suites d’événements et de prise de conscience tant au niveau mondial que national. En effet, depuis quelques années, les questions liées à la protection l’environnement constituent un point de concentration collective. Pour cela, les gestions des déchets issus des emballages, leur dégradabilité ainsi que leur écoconception sont des sujets de discussions des professionnels du secteur et du gouvernement. D’un autre côté, l’économie circulaire a pris surface afin de préserver les ressources et le recyclage y tient sa place. Il est évident que certains types d’emballages, dont ceux faits en papier et en cartons, sont facilement biodégradables. D’autres matières telles que les aciers, l’aluminium et l’emballage plastique sont également récupérables, mais nécessitent des procédés de recyclage particuliers qui font l’objet d’une tout autre activité. En France, la fabrication des emballages recyclables représente jusqu’à 70% sur le marché, toutefois, le taux des emballages réellement recyclés est très faible si on considère le taux de collecte des emballages qui représente seulement moins de 30%. Pour choisir parmi des gammes d’emballages recyclables, visitez harryplast.com.

Des entreprises plus responsables et expérimentées

Les réglementations en vigueur sont devenues plus strictes en matière d’exploitation de l’emballage. D’un côté, la responsabilité élargie du producteur est définie dans la directive 2008/98 pris par le Département en charge de l’environnement. Le principe étant équivalent à celui du pollueur payeur tout en tenant compte de l’utilisation des ressources de manière plus efficiente durant le cycle de vie du produit. Parallèlement, le Code de l’environnement énonce déjà les politiques en matière de gestion de déchets. La directive européenne 94/62 relative aux emballages et aux gestions de déchets d’emballage peut aussi être citée. D’une autre côté, les fabricants de packaging destinés au secteur de l’agroalimentaire sont soumis à des règlements propres au domaine tel que le règlement cadre 1935/2004 du 27/11/2004. Il en est de même pour ceux œuvrant au recyclage du plastique.

Par ailleurs, les entreprises sont fortes de plusieurs décennies d’expériences pour le marketing des produits par le biais des emballages. Les formules ainsi que les associations des matériaux durables à utiliser pour l’obtention de matière plus écologique commencent à être maîtrisées et des innovations surgissent.

Une demande plus avertie, informée et exigeante

Il est évident qu’au côté de responsabilité et des expériences acquis des producteurs, les clients, qu’ils soient des particuliers ou des industries, présentent une demande assez exigeante. Les demandes principales des clients concernent l’assurance de leur santé et sécurité. Celles-ci sont, depuis lors, bien informées des impacts sanitaires et environnementaux que peuvent engendrer les emballages non écologiques. Avant, l’idée était de « produire, utiliser et jeter », actuellement de plus en plus de Français adhèrent plus à l’utilisation des emballages recyclables et recyclés que ceux ordinaires. Malgré l’insuffisance de connaissance concernant la différenciation des logos utilisés par le fabricant d’emballage, celles-ci commencent à demander des produits présentant cette marque avant de procéder à l’achat. Il est important de savoir que les logos indiquant l’adhésion au système de recyclage français, le logo indiquant un emballage recyclable et l’emballage fabriqué à partir de matière recyclée sont différents. À côté des fonctions de contenance, d’information, de transport et stockage, la demande requiert également une facilité d’usage des emballages et une présentation attirante. Les consommateurs possèdent et demandent à être correctement informés des produits qu’ils achètent. Néanmoins, les sensibilisations concernant le processus de tri des déchets nécessitent plus d’actions pour l’effectivité et l’efficacité du processus de recyclage.

EPI : les différents vêtements de protection et sécurité
Commander du bois de chauffage sec en ligne