Publié le : 27 octobre 20235 mins de lecture

La construction d’une maison individuelle est un projet complexe qui requiert une bonne organisation ainsi que de la patience. Pour mener à bien un projet de construction avec des travaux conformes à vos attentes, il est important de sélectionner avec soin vos partenaires. À cet effet, privilégiez un conducteur de travaux qui vous proposera la signature d’un contrat de construction afin d’avoir l’esprit tranquille tout au long de votre investissement immobilier. Avant de devenir propriétaire d’une maison neuve, de nombreuses démarches sont à respecter précautionneusement pour ne pas faire de faux pas. Concrètement, quelles sont les étapes à suivre pour réussir un projet de construction ?

La recherche de terrain et d’un architecte : un bon début

Le fait de trouver une surface constructible constitue l’une des premières étapes pour un tel projet. Alors si vous n’êtes pas encore propriétaire d’un terrain à bâtir, il faudra en acheter un. Toutefois, l’aide d’un architecte vous sera particulièrement utile afin de choisir un terrain compatible avec vos envies. Ce dernier vous proposera un terrain viabilisé ou non, tout en prenant en considération sa proximité avec les zones urbaines et l’accès à la lumière naturelle.

Alors si vous ne souhaitez pas choisir une maison clé en main auprès d’un promoteur immobilier, mais plutôt construire du neuf : il sera plus judicieux de faire appel à un constructeur professionnel.

Dans ce cas, la première étape consistera à recourir au service d’un architecte expérimenté à qui vous pourriez décrire la particularité du terrain que vous recherchez ainsi que du type de la maison à construire. Ainsi, cet expert devra pouvoir canaliser vos remarques afin d’avoir une première idée de la maison de votre rêve. Pour vous donner un petit coup de pouce dans la recherche d’un constructeur, vous pourrez avoir plus d’informations ici.

Faites des études géotechniques et souscrivez une assurance dommages-ouvrages

Pour la réalisation de l’étude géotechnique : vous aurez besoin d’un topographe afin de mener une étude topographique du terrain à vendre dans le but de savoir les reliefs, les mesures totales, les dénivellations ainsi que les éléments supplémentaires. Cette étude requiert un forage pour pouvoir vérifier la composition et la résistance du terrain. En même temps, l’architecte pourra fournir un avant-projet en attendant que la conception définitive soit réalisée. Ses études pourront être présentées sous forme de plans et de dessins.

En outre, la souscription d’une « assurance dommage ouvrage » est obligatoire pour toute rénovation importante et pour toute construction neuve. D’ailleurs, l’article L.242.1 du code des assurances précise que ce type de couverture devra être souscrit par les constructeurs de maisons individuelles, par les promoteurs immobiliers, ou par les maitres d’ouvrage (en cas d’absence d’intermédiaire) bien avant l’ouverture du chantier. Cette assurance permettra d’indemniser les malfaçons et fera l’objet de garantie décennale.

Les aspects techniques de la construction et le choix d’un constructeur : des détails à ne pas négliger

Concernant les aspects techniques du projet, l’architecte préparera les dossiers techniques tels que les matériaux à utiliser, la description détaillée de l’ouvrage à réaliser sur la surface constructible, les plans, les mesures diverses ainsi que les finitions. De la même manière, les plans de structure, d’installation et de sol devront être joints au dossier afin d’obtenir le permis de construire.

Par ailleurs, la sélection du constructeur de maison est également une étape cruciale. Avant de se lancer dans la construction, choisissez parmi un large catalogue de constructeur selon plusieurs critères comme son expertise, le délai de réalisation ainsi que le sérieux du constructeur. En addition à cela, n’hésitez pas à demander un devis auprès de nombreux constructeurs pour avoir une première idée sur le prix de construction d’une habitation individuelle. Bref, n’oubliez pas de surveiller constamment le chantier jusqu’à l’achèvement de la construction de la maison ainsi que la remise des clés après déclaration de conformité.