Le métier d’avocat en droit social : rôle et missions

avocat
Dans certaines situations, faire appel à un avocat en droit social peut s’avérer utile. Grâce à son expertise juridique et sa connaissance des dossiers, il peut vous venir en aide et vous aiguiller dans vos procédures. Mais quelles sont précisément ses rôles et ses missions ? Quel est son domaine de compétences ? Comment bien le choisir ? Dans quelle mesure peut-il vous être utile ?

Rôle et mission de l’avocat en droit social

Dans le monde d’aujourd’hui, les litiges entre les entreprises et leurs employés sont monnaie courante. À titre indicatif, 38% des litiges des Français sont liés au monde du travail. Il peut s’agir de salaires impayés, de licenciements abusifs, de contestations de sanctions ou encore de harcèlements ou de discriminations. Tous ces différends peuvent conduire une personne à solliciter les services d’un avocat en droit social.

L’avocat en droit social est avant tout un avocat en droit du travail. Son rôle principal est de jouer les médiateurs entre l’entreprise et l’employé concerné, pour aboutir à une décision favorable à tous. Il est tout à la fois un conseiller juridique et un conciliateur. Il peut aussi aider les entreprises dans la conduite de leurs activités.

Conseiller et défendre son client

La première tâche de l’avocat en droit social est de comprendre et d’analyser la situation de son client. Quel est la nature du litige ? Quelles sont ses doléances ? Quelles pièces justificatives a-t-il a à sa disposition ? Une fois ces questions répondues, l’avocat doit comprendre le type d’entreprise auquel s’oppose son client. S’agit-il d’une structure de petite ou de grande taille ? A-t-elle eu des déboires judiciaires ? Est-elle coutumière de ce type de contentieux ? En fonction des éléments de réponses apportées aux questions, l’avocat en droit social va définir une stratégie. D’une certaine façon, c’est à lui de cadrer les revendications de son client de manière à ce qu’elles soient jugées pertinentes par les instances compétentes.

L’avocat en droit social a pour mission de souffler à l’oreille des parties prenantes. Il leur suggère la ligne à tenir, les invite à la raison et à la diplomatie pour tenter de tirer le meilleur parti de la situation. Il a aussi pour objectif de maintenir le dialogue en toutes circonstances entre les acteurs du conflit.

Une journée type d’un avocat en droit social

Dans un premier temps, un avocat en droit du travail traite les demandes qui lui sont envoyées par mail ou par message. Il choisit les dossiers qu’il souhaite étudier. Il se renseigne aussi sur les résultats d’audience lorsqu’il a plaidé la veille ou les jours précédents.

L’avocat en droit social se plonge ensuite dans les dossiers en cours. Il peut s’agir de la rédaction d’un projet de conclusion ou d’un travail de recherche visant à obtenir des informations plus précises sur un dossier. Dans la journée de l’avocat, il peut également y avoir des audiences. Dans ce cas de figure, ce dernier doit préparer ou relire le dossier dans le but de défendre son client le plus efficacement possible. Quand il y a une audience, il est difficile de prévoir des rendez-vous après dans la journée puisque certaines sont beaucoup plus longues que d’autres.

Quels sont les études et les débouchés ?

Le droit du travail a connu de nombreux changements ces dernières années. En effet, c’est un droit en perpétuelle évolution. En ce sens, il offre beaucoup de débouchés aux nouveaux arrivants.

Le droit du travail étant de plus en plus complexe, les entreprises font appel à des experts pour les accompagner. Cela permet à de nombreux travailleurs qualifiés de trouver un poste dans ce secteur. Toutefois, cette discipline a fait l’objet d’une curiosité et d’un intérêt sans cesse croissants ces dernières années. Beaucoup de postes ont donc déjà été pourvus.

Pour devenir avocat en droit social, il faut, dans un premier temps, décrocher le C.A.P.A. Ce diplôme s’obtient à l’issue d’une formation d’un an et demi. Celle dernière se décline en 3 volets : une formation théorique, un projet individuel et un stage dans une structure agréée. Le C.A.P.A est ouvert à toute personne justifiant d’un Bac+4.

Les qualités requises pour devenir avocat en droit social

Il n’est pas simple de citer avec précision les qualités requises pour exercer le métier d’avocat en droit social. En effet, cette profession est plurielle et complexe.

Pour être un bon avocat en droit social, il est néanmoins primordial d’être à l’écoute de son client. En effet, il faut cerner avec précision la nature du litige et proposer au client une stratégie adaptée. D’autre part, l’avocat doit avoir un solide bagage technique et une bonne connaissance des dossiers pour défendre son client avec efficacité. Il est très important aussi qu’il soit diplomate et qu’il aime résoudre les conflits. En effet, l’avocat en droit social doit être un pacificateur. Son but est que son client obtienne gain de cause dans un climat de bienveillance.


A qui s’adresse la Loi Carrez ?
Qu’est ce que la CBD ?