Installation d’une cabane à poules chez vous

L’élevage des poules dans un jardin présente plusieurs avantages. Ces volailles produisent quotidiennement des œufs frais tout en participant à l’entretien du jardin. Les cabanes à poules sont des travaux assez simples à réaliser. Il suffit de posséder un petit bout de jardin et obtenir l’autorisation de la mairie. Cette construction répond à une réglementation qui varie en fonction de votre lieu d’habitation, du nombre de gallinacés que vous souhaitez entretenir et de la surface que vous devez leur consacrer.

Règles à respecter avant d’installer un poulailler chez soi

Pour le bien-être de vos poules, vos volailles ont besoin d’un espace qui leur est spécialement consacré. Il est recommandé d’élargir leur territoire pour qu’elles se sentent à l’aise. Vous devez pour cela avoir un jardin suffisamment spacieux pour installer une cabane à poules. Si vous souhaitez prendre soin de vos animaux, laissez-les se promener librement sur une partie de votre cour. Si par contre, vous envisagez de leur aménager un poulailler, prévoyez près de 4 m² d’espace par gallinacé.

Il existe quelques règles à respecter avant d’installer une basse-cour dans votre jardin. Ces restrictions touchent les nuisances et les obligations vis-à-vis des autorités locales. Si vous êtes locataires, il est vivement recommandé d’obtenir l’autorisation du propriétaire avant de commencer les travaux. Demandez également l’avis des voisins concernant notamment les nuisances sonores telles que le chant du coq si vous comptez en élever et les caquètements des poules.

Pour atténuer les mauvaises odeurs, vous devez entretenir régulièrement votre poulailler. Assurez-vous de ne pas déranger le voisinage durant le nettoyage. Vérifiez que l’emplacement de votre basse-cour soit suffisamment éloigné de la maison des voisins et renseignez-vous à la mairie pour savoir si la commune autorise ce genre d’élevage dans le jardin. Remplissez une déclaration de travaux à la mairie si votre construction dépasse 4 m² et demandez un permis de construire si la surface de votre future cabane à poules est supérieure à 20 m².

Conseils pour choisir votre cabane à poules

Pour offrir un abri à vos poules, vous avez le choix parmi deux solutions. Investissez dans un poulailler en kit ou choisissez la construction d’une cabane à poules faites maison. En achetant un poulailler prêt à l’emploi (en kit) vous disposez d’une solution avantageuse et simple pour débuter un élevage de gallinacés. Cet abri possède déjà les bons accessoires : pondoirs, mangeoires, nichoirs…

Ces constructions se montent en quelques heures. Vous avez le choix parmi différentes tailles. Choisissez en fonction du nombre de poules que vous comptez héberger. Placez votre poulailler dans un endroit ensoleillé et à l’abri du vent. Privilégier les coins d’ombre pour que vos animaux soient protégés du soleil durant les fortes chaleurs. Les bricoleurs peuvent construire eux-mêmes leurs propres poulaillers. Pour cela, vous pouvez personnaliser votre abri à poules : nombre de pondoirs, superficie de la construction, fenêtres, ouvertures, couleurs, forme…

Vous pouvez aménager une cabane ou un ancien abri en bois pour en faire un bon poulailler. Cette technique permet de gagner du temps. Pour protéger vos volailles, érigez un grillage autour de votre abri. Fixez un grillage à mailles fines d’une hauteur de 1 m 50 et enterrez cette clôture à plus de 30 cm pour dissuader les éventuels prédateurs.

Conseils pour installer un poulailler chez soi

Le poulailler le plus simple à construire et le moins contraignant à entretenir peut accueillir jusqu’à cinq volailles. Cela représente un abri dont la surface maximale est de 5 m². Pour sécuriser les éventuels dégâts pouvant être causés par vos animaux d’élevage, vous devez installer une clôture autour de votre cabane à poules. Cette précaution protège également vos gallinacés des prédateurs tels que les chiens, les chats et les renards.

Prenez soin du confort de vos poules en y ajoutant des matériels et des produits d’entretien comme un pondoir composé d’une litière de paille, des perchoirs situés à la même hauteur que le pondoir, soit à 1,20 m du sol. Ne pas oublier la mangeoire et l’abreuvoir. L’hygiène du poulailler doit être irréprochable si vous voulez réduire au maximum la prolifération de parasites tels que les poux. Si vous êtes soucieux du bien-être de la planète, vous pouvez nourrir vos poules avec vos déchets alimentaires. Vous pouvez également construire votre abri en utilisant des matériaux recyclés.

À quel endroit faut-il installer votre cabane à poules ?

Construisez votre poulailler dans un endroit plat, à l’abri des courants d’air. Pour que l’eau de pluie ne stagne pas à proximité ou dans la volière, évitez de placer votre cabane à poules dans un creux du jardin. Il est recommandé de faire ruisseler l’eau loin de la construction, de l’enclos et des volières.

Si votre cour est composée de sols boueux ou argileux, ajoutez une plate-forme de sable afin de drainer l’eau. De cette manière, vos animaux auront les pattes sèches et ne pataugent pas dans la boue en période de pluie.

Il est conseillé d’orienter la volière vers l’est pour protéger vos gallinacés des courants d’air. Évitez de construire votre abri sur un sol bétonné. Cette matière dure le gène pour picorer et gratter le sol, deux activités innées chez la poule. Saupoudrez dans votre poulailler un traitement antiparasitaire pour protéger vos gallinacés des éventuels poux rouges.

Construire sa maison avec des matériaux naturels
Comment choisir son mobilier scandinave ?