Comment rédiger un CV en anglais ?

CV en anglais

Il arrive qu’à un certain moment, on soit amené à rédiger un curriculum vitae en anglais, qui n’est pas chose facile, pour le besoin de sa carrière ou pour une candidature internationale. La base pour la rédaction d’un CV en français n’est pas la même que pour celle en anglais, que ce soit UK ou USA. C’est ainsi qu’il est nécessaire de voir les règles en la matière. Pour ce faire, on peut effectuer des recherches sur internet. 

Quelles sont les différences entre un CV britannique et un CV américain ?

Au niveau de la date, au Royaume-Uni, il faut écrire par exemple 16 April, 1995 tandis qu’aux États-Unis, il faut écrire April 16, 1995. 

Quant au fond, le CV britannique est moins vendeur qu’un CV américain qui doit être accrocheur et détaillé. 

Concernant les termes à utiliser, pour le CV britannique, le mot “objectifs” est l’équivalent de professional objective, et career planning pour le CV américain. A la différence d’un CV français, il n’est pas nécessaire d’indiquer dans la rubrique état civil l’âge, le sexe et la situation matrimoniale et la photo. Par contre, il est nécessaire de mettre les références. Pour plus d’informations, vous pouvez visiter le cvdeboss.com

Comment rédiger un bon CV anglais ? 

Un CV en anglais doit être structuré comme suit :

– premièrement, la rubrique état civil ou de l’anglais personal details doit être située en haut du CV, et doit contenir le nom complet, l’adresse postale ou home address, le numéro de téléphone du domicile ou de l’entreprise et la nationalité.

– deuxièmement, après l’état civil, il y a la rubrique l’objectif professionnel ou career objective ou professional objective qui doit être encadrée et située en haut également. Il peut s’agir de l’intitulé du poste ou des responsabilités qu’on souhaite occuper.

– troisièmement, concernant la formation initiale ou académique, le CV ne doit contenir que les diplômes obtenus après le baccalauréat et dans l’ordre antichronologique. Au Royaume-Uni, il faut bien détailler les informations sur les études qu’on a faites. De l’anglais training ou courses, la rubrique formation continue ou professionnelle ne doit mentionner que les plus significatives en durée. La rubrique expérience professionnelle est l’élément central du CV. C’est la raison pour laquelle il est nécessaire de bien la détailler. Elle doit contenir les stages effectués ou training period et les autres expériences professionnelles par ordre récente, en mentionnant les activités, la performance d’évaluation comme les objectifs atteints en chiffre ou les réalisations. Du coup, il faut utiliser des verbes d’actions. 

Les compétences en langues étrangères ou foreign languages doivent indiquer le niveau comme suit bilingual french and english, fluent english, working knowledge of italian et basic spanish par exemple. La rubrique divers comporte les activités extra professionnelles, les centres d’intérêts et la détention d’un permis de conduire. 

Pour les pays anglophones, il faut indiquer dans le CV la rubrique référence mentionnant les noms des anciens employeurs avec leurs coordonnées principales. Dans le cas où on ne souhaite pas le mettre dans le CV, il suffit de mettre la mention references available upon request. 

Les règles à suivre pour réussir son CV anglais 

Il faut opter pour un CV sur mesure. Avant de rédiger son CV, il est important de lire et analyser la fiche de poste pour sortir les mots-clés. Il faut éviter de recourir au traducteur automatique disponible sur internet. Il faut valoriser la rubrique divers et mettre en avant ses expériences professionnelles. Il faut éviter les informations trop personnelles. 

Un CV en anglais peut avoir deux pages au maximum pour qu’il puisse être plus aéré, contrairement à un CV français dont l’idéal c’est une page. Il n’est pas obligé de mettre une photo sur le CV. Toutefois, si l’on va postuler pour un poste marketing, c’est un bon point pour le postulant auprès du recruteur d’insérer une photo sur son CV. Aux États-Unis, il est conseillé d’y mettre une photo souriante. Il ne faut pas mélanger l’anglais américain de l’anglais britannique. Il faut que l’anglais soit impeccable. Il faut bien faire attention à la traduction, sous risque de faire des fautes ou d’oublier certains mots à traduire.

Avoir un corps de rêve, comment faire ?
Comment mettre fin à une invasion de rats ?