Comment reconnaitre du CBD ?

CBD

Ces dernières années, le cannibidol, connu sous le nom de CBD, a gagné en notoriété en France. Et pour cause, cette substance aurait de nombreux bienfaits sur l’organisme, contrairement au cannabis qui, en plus de provoquer une potentielle dépendance chez ses consommateurs, est nocif pour le métabolisme. Mais il est souvent très difficile de faire la différence entre ces deux produits.

C’est pour cette raison que le Cbd en France n’est pas encore totalement légal. Pour vous aider à discerner le cannabidol du cannabis et rester dans la légalité, voici quelques éléments à vérifier avant d’acheter du CBD.

S’informer sur un blog sur le CBD !

Grâce à la légalisation du Cbd en France, les dealers de cannabis ont une marge plus large pour vendre leurs produits en les faisant passer pour du cannabidol. Dans cette optique, certains d’entre eux utilisent des stratagèmes assez ingénieux. Des techniques de dissimulation qu’ils ne cessent de renouveler et qui échappent bien souvent à la police et aux amateurs de CBD. Il est donc conseillé de se tenir au courant de ces manœuvres illicites, notamment en consultant un blog cbd comme planposey.fr. En effet, le site en question publie régulièrement des informations sur les manœuvres frauduleuses des vendeurs pour faire passer du cannabis pour du CBD.  

De plus, la consultation de ce type de blog est gratuite et vous pouvez y contribuer en informant ses modérateurs d’une technique de falsification dont vous auriez été victime. Grâce à ces précieuses informations, les forces de l’ordre pourront mieux contrôler la vente de CBD en France et enfin la rendre totalement légale. Cependant, les sites dédiés à cette substance non psychotrope ont déjà identifié quelques méthodes pour différencier le cannabidiol du cannabis.

Identifier le taux de THC à la vue !

La légalité du Cbd en France est due au fait qu’il contient peu ou pas de THC. Ainsi, il a des effets apaisants et non récréatifs. Contrairement au cannabis, qui a une forte teneur en THC, a des effets psychotropes. Vérifier ce ratio est donc le meilleur moyen de différencier les deux substances, mais à moins de disposer d’un laboratoire, vous ne pourrez pas effectuer ce contrôle.

En revanche, vous pouvez juger de cette teneur par son aspect et sa texture. La résine de cannabis semble plus brillante à l’œil. Elle est également collante au toucher. Ces deux facteurs indiquent une teneur élevée en THC. La résine de CBD, en revanche, a une couleur verte brillante qui tend vers le violet. Et lorsqu’elle est sèche, elle peut prendre une couleur verte cendrée.  Au toucher, la résine de CBD est peu ou pas collante, voire plutôt grasse. Des éléments qui traduisent une faible teneur en THC.

Il faut toutefois noter que cette méthode de distinction est le résultat des premières observations des forces de l’ordre et de certains amateurs de cannabidol. Il est possible que les vendeurs de cannabis en aient déjà eu connaissance et aient modifié l’apparence de leurs produits en conséquence. Ce procédé n’est donc pas totalement fiable, mais il vous aidera tout de même à réduire le risque de vous tromper de produit.

Différenciation par l’odeur et les effets !

Il est également possible de différencier un CBD d’un cannabis par l’odeur qu’ils dégagent. Néanmoins, ce test n’est possible que si le produit est consommé sous forme d’huile. En effet, le CBD et le cannabis dégagent un parfum presque identique lorsqu’ils sont encore à l’état brut, en résine ou en fleur par exemple. Mais lorsqu’ils sont transformés en huile, la différence est souvent notable.

Comme le soulignent certains sites de cbd actualité, la substance non psychotrope contient tous les composés actifs du cannabis. Par conséquent, elle a une odeur plus forte. Alors que le cannabis, qui contient moins de matière végétale, a une odeur moins lourde et plus douce.

De plus, après avoir consommé du CBD ou du cannabis sous forme d’huile, vous ressentirez leurs effets et serez en mesure de les différencier. Alors que le cannabidol offre une sensation de détente et d’apaisement, le cannabis vous fait perdre votre état de sobriété et vous fait planer.

Autres méthodes de distinction !

Il existe d’autres méthodes pour différencier le cannabidol du cannabis. Certains sites d’information cbd recommandent le test salivaire. Cette méthode, déjà répandue en France, nécessite de goûter partiellement un produit. Le test salivaire permettra ensuite de détecter d’éventuelles traces de CBD. Si le résultat est négatif, cela signifie que le produit consommé ne contient pas ou peu de THC. Il s’agit donc bien de cannabidol.

Une entreprise suisse-allemande a aussi instauré un autre procédé plus rapide qui ne nécessite pas la consommation partielle d’un produit. Ce test consiste à placer un échantillon du produit dans un sac en plastique contenant des mini-ampoules. Cela va alors provoquer des interactions chimiques qui vont colorer l’intérieur du sac. Si la couleur devient rose, alors il s’agit de CBD. En revanche, si l’intérieur du sac devient bleu, cela signifie que c’est du cannabis.

Pourquoi suivre une formation en orthographe ?
L’abonnement au lamy social : un must pour les professionnels du droit du travail