Comment ouvrir les portes de ces emplois et de carrières enrichissantes aux étudiants ?

Marché de l'emploi informatique

Toute personne qui vient d’obtenir son diplômé est confrontée aux difficultés de trouver un emploi avec la garantie d’une carrière riche et prometteuse. On peut se faire embaucher et décrocher un poste qui s’apparente généralement à un gagne-pain. Même cette issue peu satisfaisante semble réservée à une petite poignée de chanceux. La plupart des jeunes diplômés voient leurs candidatures rejetées à cause de leur manque d’expérience : un paradoxe qui parait insurmontable puisqu’il faut bien commencer quelque part. Dans cet article, vous trouverez 5 conseils, selon les adhérents de Village de l’emploi, qui vous aideront à augmenter vos chances de vous faire embaucher et d’obtenir un emploi stimulant.

Conseil 1 : Inscrire-vous à une formation

Nous comprenons qu’après un parcours académique long et laborieux, on n’a pas forcément envie de continuer à étudier. Pourtant, cette démarche élargit vos perspectives d’avenir et vous place rapidement sur la voie de la réussite professionnel. Il faudra toutefois sélectionner l’établissement formateur avec beaucoup de soin. De nombreux organismes prétendent fournir aux jeunes diplômés les clés des portes de l’emploi et du succès. Mais la réalité est toute autre ! Dès le début des cours, les adhérents comprennent très vite qu’ils sont en train de perdre leur temps avec une formation basique qui présente beaucoup de similarités avec ce qu’ils ont appris à l’université. Certains établissements masquent des informations théoriques et non pratiques par des arguments pompeux dont le but est de soutirer de grosses sommes d’argent à ces jeunes désespérés de trouver un emploi de qualité.

Voilà pourquoi nous vous recommandons de suivre une formation au Village de l’emploi. En examinant les « village de l’emploi avis », vous constaterez vous-mêmes le degré de satisfaction de milliers de lauréats qui ont pu donner un envol à leur carrière. Les modules d’apprentissage ont été conçus conformément à la réalité du marché de l’emploi. Si les formés ont réussi à briller professionnellement, c’est parce que cette formation leur a permis d’acquérir des compétences techniques très demandées, mais aussi des compétences personnelles sans lesquelles il est difficile de dénicher un job à responsabilité bien rémunéré.

Pour plus d’infos, rendez-vous sur www.leparisien.fr.

Conseil 2 : Créez votre portfolio en ligne

Avec l’avènement du numérique et son évolution spectaculaire, soigner son CV et sa lettre de motivation ne sont plus les solutions uniques pour augmenter ses chances de trouver un emploi. Ces opérations ne sont pas à négliger, mais il ne faut pas s’arrêter là ! En effet, une fois que vous aurez constitué un dossier de candidature exhaustif et singulier, vous devez passer à la vitesse supérieure. Dans un premier temps, créez un portfolio en ligne. Ce support est aussi appelé « site vitrine ». C’est la version moderne du bon vieux CV avec quelques sections supplémentaires. Dans les domaines porteurs comme l’informatique, l’infographie, le design numérique et les métiers artistiques, si vous avez un portfolio qui en jette, vous vous démarquez d’emblée des autres candidats qui ignorent la puissance de cette approche.

Pour cela, si vous avez des connaissances limitées dans la création de sites web, ne vous aventurez pas tout seul dans la création du vôtre. Faites plutôt appel à une connaissance ou, si vous êtes prêt à investir une petite somme d’argent, à un spécialiste en web design. L’élaboration d’une interface au rendu professionnel nécessite des compétences pointues. Ne perdez donc pas votre temps sans pour autant parvenir à un résultat irréprochable. Contentez-vous sur la définition de vos besoins afin de les communiquer à ces spécialistes du web et laissez-le faire son travail.

Conseil 3 : Ayez votre propre blog

Ce conseil peut paraître pertinent pour les jeunes diplômés issus de la filière informatique, web-marketing et Internet, mais beaucoup moins pour les autres. Un blog est toutefois une arme redoutable pour faire valoir vos compétences, dans tous les secteurs d’activité, et de renvoyer une image professionnelle aux recruteurs. Ce support en ligne ne doit pas être confondu avec le portfolio que nous venons d’évoquer plus haut. Il sera ce carnet d’articles qui traite de problématiques et d’informations en rapport avec votre spécialité. Par exemple, si vous souhaitez intégrer le domaine du tourisme, rédigez des textes sur les solutions pour gérer un complexe hôtelier, les techniques publicitaires simples et performantes pour attirer de nouveaux clients, les moyens d’atteindre un public international…

Si vous arrivez à proposer des infos originales et un traitement en profondeur des points cités, vous arriverez à faire valoir votre niveau d’expertise en tourisme même si vous venez de sortir de l’université. Les recruteurs verront aussi en vous un profil créatif qu’on ne rencontre pas souvent. Comme pour le portfolio, confiez les tâches techniques à des professionnels et concentrez-vous sur la réalisation de billets de blogs percutants pouvant rassembler une communauté qui vous ressemble et l’aider dans son parcours à la fois estudiantin et professionnel. Libérez-vous du souci de perfectionnisme et restez axé sur le partage d’expérience et la transparence. Si vous intégrez cette initiative dans votre cheminement pour trouver un poste prometteur, sachez que vous aurez déjà une longueur d’avance sur les autres candidats.

Conseil 4 : Sollicitez les réseaux sociaux et professionnels

Les offres d’emploi envahissent la toile. Mais ce que beaucoup de jeunes à la recherche d’un emploi ignorent, c’est que les sites où les entreprises soumettent des propositions de postes vacants ne sont pas la seule piste possible. Variez les démarches en accordant aussi de l’intérêt aux réseaux professionnels sur Internet. LinkedIn est votre meilleure option. Soignez votre profil et intégrez-y toutes les informations relatives à votre parcours.

Plus encore, construisez votre carnet d’adresse en aimant, commentant et partageant les publications des entreprises qui vous intéressent. Elles n’auront alors d’autre choix que de vous remarquer. Force est de constater que les jeunes ont plus de facilité à appliquer ces directives sur leurs réseaux sociaux que sur leurs réseaux professionnels. Pourtant, la démarches est la même : avoir des contacts en interagissant avec eux de manière régulière. Pour augmenter vos chances de trouver un emploi à la hauteur de vos attentes, soyez présent sur tous les fronts !

Conseil 5 : Préparez votre entretien d’embauche

Ne comptez pas sur votre charme naturel et votre sociabilité pour convaincre les recruteurs, même si ces atouts peuvent jouer en votre faveur. Faites preuve d’organisation et montrez-vous stratégique. Remporter l’entretien est une question de cases à cocher. Les services de ressources humaines retiennent des critères précis pour évaluer les compétences d’un candidat et son aptitude à occuper un poste important.

Si vous êtes arrivé à cette étape, c’est que vos diplômes vous habilitent à cet emploi. Au cours de votre entretien, on s’intéressera surtout à votre gestuelle et votre manière de vous mettre en valeur afin de tirer les bonnes conclusions sur votre aisance, vos qualités d’écoute et votre bon sens : des compétences qui ne transparaissent ni à travers un CV ni un blog en ligne 100 % professionnel.

Se former pour obtenir un msc international sales management
Assurance vie et prévoyance en ligne sans intermédiaire