Les grandes manœuvres

Avec l’entrée à l’école de nos petites choses, on en découvre plein, des petites choses.

Comme ce soir où toute la famille est passée à l’anti-poux.

Prenez un membre de la famille, pulvérisez abondamment le produit anti-pou de la racine des cheveux jusqu’à la pointe, attendez quinze minutes, faites deux schampoings pour faire partir le produit et l’odeur de mort, séchez les cheveux, passez le peigne récupérateur de poux en prennant soin d’arracher le cuir chevelu au passage, nettoyez le peigne.

Recommencez avec un autre membre de la famille jusqu’à épuisement des volontaires.

Vaporisez partout dans la maison un produit à l’odeur douteuse, changez tous les draps.

Et voilà ! Y’a plus qu’à répéter l’opération dans dix jours.

Super.

Quand je pense qu’il y avait une rencontre/dédicace avec l’auteur des aventures de Jeanne Picquigny, Frédéric Bernard, à Varces; je suis vert.

Mais bon culture de la tête ou culture dans la tête il faut choisir.

Le 13 en force
A la traîne