Décloisonnons

La semaine dernière, mes parents et moi sommes allés voir un concert à la Maison de la Culture: Valses et préludes de Frédéric Chopin, interprétées par Alexandre Tharaud.

Passons sur la musique, on n’aime ou on n’aime pas. Encore que, pour ne pas aimer, il faut essayer: c’est comme les brocolis. Moi j’adore, mais on s’en fout.

Un concert de musique dite classique, c’est souvent de la musique, une entracte, de la musique. Passons sur la musique, on n’aime ou on n’aime pas. Mais à l’entracte, il faut bien avouer quelque chose de bizarre. L’ambiance est plutôt duffle-coat / mocassin que gore-tex / crampons, plutôt feutre que casquette, plutôt cigare que cigarette. Et de me demander pourquoi le public est si… disons… homogène.

Alors quoi ? Le classique c’est nul ? Pas le temps ? No future ? Connais pas ? Chaud-pain c’est quoi, une boulangerie ? Punk’s not dead ? Et ne me parlez pas d’élitisme financier, la place coûte une quinzaine d’euros. Et de me dire que j’ai affaire à un terrible manque de curiosité de la part de mes concitoyens.

Alors quoi ? Prenez un barbu avec des cheveux et demandez lui de vous sortir de bon albums de métal, prenez un gars tout fin et demandez lui de vous faire faire un tour en parapente, prenez une instit et une presque-instit-de-quand-j-en-aurai-marre-de-l-informatique et demandez leur des bouquins, essayez la peau de porc frite, et enfin écoutez le Starsky et Hutch Memorial Orchestra !

En un mot comme en cent: soyez curieux !

Allez, un peu de musique en vrac :

Saul Williams
Kaki King
TurboNegro
Couperin par Tharaud
Alela Diane
Herbie Hancok, attention ici ça groove.
Pascal Obispo
Jimi Hendrix
Joubran Trio

Les jours de grèves
Boîte à mots